Essai Peugeot e Expert, 5 points sur cet utilitaire électrique

Un vent d’électrons souffle sur le véhicule utilitaire électrique avec l’arrivée du Peugeot e Expert dont vous avez lu notre essai sur Utilitaire Magazine. Si vous manquez de temps entre deux clients, voici 5 points à retenir.

Petit à petit, l’univers de la livraison urbaine s’électrifie. Le groupe PSA lance cette année sa gamme de taille moyenne, on est donc parti en essai du Peugeot e Expert qui n’est autre qu’un Expert avec une motorisation électrique. Ça paraît peu mais c’est très important. Voilà ce qu’il faut retenir de ce nouveau fourgon électrique.

Plusieurs carrosseries et attelages possibles pour le e Expert

Peugeot n’a pas réduit la modularité de son offre en électrifiant son Expert, ou plus exactement pas beaucoup, car quelques carrosseries ne sont disponibles qu’en motorisation diesel. Mais avec ce moteur électrique, vous avez le choix entre un fourgon (comme sur nos photos) en cabine approfondie ou non, ou un plancher cabine. Et puis vous pouvez mettre un attelage pour tracter jusqu’à 1000 kg. Que reste-t-il au diesel : la cabine approfondie repliable, la charge utile supérieure d’environ 25% et la possibilité d’une remorque bien plus lourde (plus du double). A l’intérieur, c’est pareil, les mêmes dimensions donc les mêmes aménagements, sont possibles.

Volume de chargement identique au diesel, pas la charge utile
Volume de chargement identique au diesel, pas la charge utile

3 modes de conduite automatique au choix

Comme sur tous les véhicules électriques, on n’a pas le choix de la transmission. Ici, c’est automatique et donc comparable à la conduite avec ce que pourrait offrir un Peugeot Expert EAT8 (diesel, boîte automatique). Notre e Expert électrique nous donne le choix entre les modes Eco (81 ch), Normal (109 ch) et Power (136 ch) qui va nous permettre d’atteindre 130 km/h. Le mode E est vraiment réservé à la ville. Le mode Normal est tout-à-fait correct et offre un ressenti de conduite comparable à un véhicule thermique.

Powermètre lorsqu'on recharge à la décélération
Powermètre lorsqu’on recharge à la décélération

Un mode B pour la récupération d’énergie

Notre essai du Peugeot e Expert a révélé un mode B (mode Break) assez étonnant. Ce mode freine le véhicule ou plutôt le ralentit car il ne freine pas assez pour que les feux stop s’allument. Mais surtout, le ralentissement n’est pas le même avec une batterie pleine ou une batterie à l’agonie. Lorsque la batterie est full, il n’y a aucun ralentissement. A l’inverse, lorsque notre utilitaire électrique a besoin de renflouer sa batterie, le ralentissement est bien plus prononcé quelle que soit l’allure. C’est étonnant, on s’y fait vite et c’est finalement la plus grosse différence avec la façon de conduite d’un thermique.

Sélecteur de modes de conduite, il y en a 3, le mode B est enclenché
Sélecteur de modes de conduite, il y en a 3, le mode B est enclenché

Ecran tactile et aides à la conduite à foison

Notre fourgon électrique se dote d’un intérieur moderne avec un grand écran tactile, un volant à la préhension parfaite et une multitude d’aides à la conduite comme dans les berlines du lion. 15 nous dit Peugeot. Et alors allez-vous me dire ? Bien sûr, on trouve des écrans dédiés à la motorisation électrique qui nous renseignent sur notre conduite, donc notre consommation et autonomie, ainsi que des synoptiques pour mettre tout ça bien en vue.

Ecran de la console centrale avec notre historique de consommation
Ecran de la console centrale avec notre historique de consommation

Batteries, temps de charge et autonomie du Peugeot e Expert

Si la motorisation électrique ne propose qu’une seule puissance contrairement au diesel, on a le choix entre deux capacités de batteries : 50 kWh et 75 kWh, la second avec un surcoût de 700€. Toutes les carrosseries sont disponibles avec la batterie 50 kWh, mais pas dans tous les niveaux de finition. La version la plus petite (Compact ou L1) n’est disponible qu’au premier niveau de finition (Urban). Pour la batterie 75kWh, vous pouvez opter pour du L2 ou L3 (Standard ou Long) en finition Premium ou Asphalt.

Moteur de la e 208 et e 2008 mais avec un réducteur spécifique pour un VUL
Moteur de la e 208 et e 2008 mais avec un réducteur spécifique pour un VUL

Le temps de charge de la 50 kWh s’étend dans votre atelier de 5h avec une WallBox 11kW à 15h avec une prise 16A. Pour la 75 kWh, de 7h30 sur la 11kW à 23h sur la 16A. Pour aller plus vite, il faut se connecter sur les bornes publiques. Avec la batterie 75 kWh, Peugeot annonce une autonomie allant jusqu’à 330 km en cycle d’homologation WLTP soit 100 km de plus qu’avec la batterie 50 kWh et ses 230 km. 230 ou 330 kilomètres d’autonomie, c’est une question de batterie.

Pour en savoir plus, je vous recommande de lire notre essai du Peugeot e Expert, vous y trouverez aussi de nombreuses photos pour illustrer tout ceci et répondre à vos interrogations.

Lire d'autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Publicité

Rejoignez nous sur Facebook !

AccueilUtilitaire électriqueEssai Peugeot e Expert, 5 points sur cet utilitaire électrique