Peugeot Partner 2019 : 5 points essentiels

Pour attaquer l’année 2019 bille en tête, le groupe PSA renouvèle sa gamme de fourgonnettes. Cela concerne le Berlingo Van pour Citroen, le Combo Cargo pour Opel récemment entré dans le giron du groupe et le Peugeot Partner. Ces VU basés sur des véhicules particuliers, respectivement Berlingo, Combo Life et Rifter, partagent beaucoup d’éléments mais pas tout.

Tableau de bord i Cockpit, le truc 100% Peugeot

On a vu arriver ce tableau de bord, ou plutôt ce poste de conduite, sur la Peugeot 208. L’idée est de proposer une autre expérience de conduite en changeant la perception au volant afin d’apporter un peu plus de sportivité. De la sportivité sur une camionnette telle que le Peugeot Partner ? Et pourquoi pas puisqu’on est sur la base d’un VP. Utile ou pas, une chose est certaine, c’est que la perception au volant de notre Peugeot Partner est différente de ce que propose la concurrence.

Ceci se compose de 2 éléments principaux : le petit volant avec ses 2 méplats, petit mais épais pour une bonne prise en mains, et le i cockpit. Celui-ci comprend les cadrans pour la vitesse, le compte-tours et les différentes informations sur le petit écran digital qui se trouvent au-dessus du volant dans le champ de vision. On ne baisse donc pas autant les yeux que lorsqu’il faut regarder au centre du volant pour voir tout ça. En plus dans une camionnette, l’assise un peu haute fait que la lisibilité est parfaite. C’est vraiment agréable.

Le tableau de bord i cockpit ça donne cette vision au volant
Le tableau de bord i cockpit ça donne cette vision au volant

La caméra de rétrovision, du très bon et du moins bon

Le moins bon est que la caméra elle-même est fixée sur la porte arrière gauche, ce qui fait qu’on ne voit rien lorsque les portes sont ouvertes à 180 degrés pour un chargement à quai par exemple. C’est le seul point contrariant.

Le côté merveilleux dont on ne se passe plus, c’est la rétrovision puisque l’écran de cette caméra vient en lieu et place du rétroviseur central. En roulant, on jette un oeil sur ce qu’il y a derrière comme avec n’importe quel rétro central sauf que là, on est au volant d’un fourgon tôlé où normalement on ne voit strictement rien. Ce système fait aussi office de caméra de recul, mais c’est plus classique.

Vue dans l'écran de la caméra qui remplace le rétroviseur en vue latérale
Vue dans l’écran de la caméra qui remplace le rétroviseur en vue latérale

Un frein de parking électrique pour libérer de la place

Le Peugeot Partner quel que soit son niveau de finition est équipé d’un frein de parking à commande électrique. Certes en cas de panne de batterie, vous ne pourrez plus le déserrer mais de toutes  façons vous ne pourrez pas démarrer non plus. Donc c’est un peu un faux problème.

La suppression du frein à main présente 2 avantages : un pour ceux qui ont une journée rythmée par de très nombreux arrêts (des livreurs par exemple) n’auront plus à tirer sur le manche sans cesse, le dos leur dira merci. Un second avec la suppression de cet élément encombrant qui permet d’avoir une banquette centrale plus large pour le 2ème passager ou tout simplement plus d’espace à bord.

Frein de parking électrique qui offre plus d'espace pour une 3e place assise
Frein de parking électrique qui offre plus d’espace pour une 3ème place assise

L’indicateur de surcharge, une option très pratique

Cette option ne concernera évidemment que ceux qui circulent sans cesse à la limite sans trop savoir où ils en sont. En dehors du risque de prendre un PV lors d’un contrôle, il y a celui tacite en cas d’accident de la circulation. Je pense aux artisans qui transportent des matériaux comme des parpaings ou des plaques de plâtre, aux imprimeurs avec les palettes de papier, etc. D’un simple coup d’oeil dans la cellule, les petites lumières vous diront si tout est ok, si vous êtes proches de la limite ou si vous êtes au-delà.

Cet indicateur de surcharge permet de savoir si le Partner est trop-chargé directement dans la cellule
Cet indicateur de surcharge permet de savoir si le Partner est trop chargé directement dans la cellule

Un design avant spécifique au Peugeot Partner

Enfin, même si les 3 fourgonnettes de la famille partagent beaucoup de choses, la face avant de chacune est spécifique. Outre le logo, les optiques et la calandre sont propres au Peugeot Partner.

La face avant du nouveau Peugeot Partner
La face avant du nouveau Peugeot Partner

Pour en savoir davantage, retrouvez notre essai du Peugeot Partner dans notre rubrique essais de camionnettes et véhicules utilitaires.

Lire d'autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Publicité

Rejoignez nous sur Facebook !

AccueilLes utilitairesFourgon & camionnettePeugeot Partner 2019 : 5 points essentiels