Essai Renault Master dCi 165, 5 points clés

Ce nouveau Renault Master en longueur L3 et propulsion ressemble davantage à un camion mais l’accueil à bord n’est pas spartiate pour autant. Cet essai nous a montré tout le travail réalisé par Renault sur son nouveau Master plus utilitaire que jamais. Voici ce qu’il faut retenir.

Nouveau moteur dCi 165 Euro6d

Les nouveaux Renault Master s’accompagnent de nouveaux moteurs ou plus exactement d’un nouveau moteur de 2,3 litres à la norme Euro6d disponible en plusieurs puissances. Pour ceux qui ont besoin de beaucoup de puissance, il est disponible en 180 chevaux à retrouver sur notre essai du Renault Master L2H2, ou ce Master de 165 chevaux en essai ici qui est la puissance qui correspond à la plupart des usages. Il s’est montré parfaitement disponible avec ce chargement de 640 kg y compris dans le relief de l’arrière pays de Lisbonne. Si ce Master s’est montré plus bruyant que le Master dCi 165 essayé, c’est surtout en raison de sa grande carrosserie bien plus vide et avec plus de surface tôlée. Le binôme moteur et boîte travaille très bien sur ce Master et suffira dans la plupart des cas.

Le moteur Energy 2,3 dCi 165 chevaux de ce Master
Le moteur Energy 2,3 dCi 165 chevaux de ce Master

Un dessin de camion, pour mon beau camion

Le Master étant nettement affilié au transport PL, comme la concurrence dans cette dimension de fourgon, Renault lui a donné un design plus en rapport avec l’univers du poids lourd. La calandre est plus massive et plus droite, le capot plus marqué et les phares étirent le tout à l’horizontal pour donner du volume. Il faut reconnaître qu’avec ce Master en L3H2, ça fonctionne.

Nouvelle calandre et nouvelles optiques pour le Renault Master 2019
Nouvelle calandre et nouvelles optiques pour le Renault Master 2019

La rétrovision, c’est canon

Cet équipement est une option mais il faut reconnaître qu’elle est vraiment pratique. L’écran, qui mériterait d’être plus rectangulaire pour se rapprocher de la dimension d’un rétroviseur central, vient en lieu et place de celui-ci. A l’inverse de ce rétroviseur central parfaitement inutile, cet écran ne l’est pas. Il affiche ce que voit la caméra à l’arrière du fourgon comme un rétro central classique. C’est réellement un plus pour la sécurité lorsqu’on prévoit de doubler ou plus simplement de changer de direction. La vision de ce qui arrive est parfaite. Ce système fonctionne tout le temps lorsqu’on roule, ce n’est pas l’écran de la caméra de recul ou une aide pour les manoeuvres, cela fait réellement office de rétroviseur.

La rétrovision par écran et caméra est parfaite
La rétrovision par écran et caméra est parfaite

Le Master, cet excellent bureau mobile

La motorisation n’a rien à voir avec l’équipement, ni la dimension de notre Master dCi 165. L’intérieur est pensé pour y travailler. Conducteur ou passager peuvent profiter de la tablette orientable au dos du dossier du siège central. C’est très pratique pour maintenir un papier ou un cahier par exemple d’autant qu’en l’orientant bien, côté conducteur ou passager, il suffit d’y jeter un oeil pour retrouver ses notes. Le passager a pour lui la tablette escamotable dans la planche de bord. Elle sort d’une pression sur le bouton à côté du porte-gobelet et rentre en la poussant tout simplement. Il ne manque qu’une prise à proximité. Un ordinateur portable y prend place pour mettre à jour ses fichiers dans de bonnes conditions. C’est bien plus confortable que posé sur les genoux.

La tablette rétractable accueille un ordinateur portable sans problème
La tablette rétractable accueille un ordinateur portable sans problème

Un poste de conduite repensé

Avant de travailler à bord de son Master, on roule. Le nouveau Renault Master apporte en 2019 une ergonomie plus automobile que jamais. Oui on est toujours haut perché avec le levier sur la planche de bord et donc davantage dans un camion mais le volant à la préhension parfaite et l’agencement de cette planche de bord apportent du confort. On est bien installé à bord dès les premiers kilomètres. Le volant, le levier de vitesses, l’assise, la disposition de l’écran tactile, l’agencement est bien pensé.

Intérieur revu pour le nouveau Renault Master 2019
Intérieur revu pour le nouveau Renault Master 2019

Pour en savoir plus, retrouvez notre essai du Renault Master 2,3 dCi 165 en propulsion dans notre rubrique essais.

Lire d'autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -

Publicité

Rejoignez nous sur Facebook !

AccueilLes utilitairesFourgon & camionnetteEssai Renault Master dCi 165, 5 points clés